Le Vivant.Lois physiques.Lois métaphysiques.Nouveaux regards.Liens et références.
Qui je suis
Que savons-nous du Vivant ?
Tilleulc.JPG

L'au delà du sensible

 

Mise à jour le 26/06/2010

Au-delà

Ce que nous savons du fonctionnement du vivant nous permet de jeter un regard renouvelé sur un domaine ô combien délicat : l’au delà du monde physique. Il ne s'agit pas d'avancer un quelconque critère de vérité concernant cet au-delà, mais de proposer des conditions qui pourraient devenir consensuelles dans la pratique du dialogue entre les personnes ou les cultures ayant des visions incompatibles entre elles concernant cet au-delà du physique.

La double source de nos croyances

Comme déjà mentionné, chaque être humain a besoin pour vivre (et survivre) de rendre compréhensible pour lui-même le monde qu’il perçoit. Pour cela chacun organise l’ensemble des expériences qu’il aura vécues, sous forme d’une modélisation qu’il cherche à rendre la plus complète et la plus cohérente possible. Il construit ainsi son propre système de signification.

Mais personne ne fait lui-même toutes les expériences qui fondent les significations des mots et des concepts qu'il utilise. Il fait appel à ce que lui disent d'autres personnes en qui il a confiance. Je n'ai jamais vu tourner la terre autour du soleil, et pourtant je crois ce que m'ont raconté mes éducateurs parce qu'ils étaient si nombreux et si unanimes, parce que je n'ai détecté aucune contradiction avec mes propres expériences.

Mon propre système de signification – et de même le vôtre - a donc deux origines : d'une part mes expériences, d'autre part ce que m'ont dit des personnes en qui j'ai eu confiance. J'ai eu confiance ; j'ai intégré leurs croyances à mon système de signification puis j'en ai oublié la source. C'est ainsi que ma vision du monde est à la fois ma vision et celle de la culture dans laquelle j'ai grandi et dont j'ai intégré les croyances proposées par les autorités représentants cette culture. Il est clair que si j'étais né il y a 3 000 ans, je n'aurais pas cru à la rotation de la terre sur elle-même et autour du soleil.

 

Les limites du mental

Quand nous « pensons », nous activons en fait ce système de représentation. Appelons « Mental » cette réalité immatérielle que nous éprouvons tous. C'est un outil extraordinairement utile et efficace mais qui a des limites qui peuvent nous conduire à des impasses si nous ne les connaissons pas bien.

 

 

Cette liste est certainement incomplète mais elle est déjà très subversive si l'on y croit et qu'on la vit dans nos échanges avec les personnes et les groupes qui ne pensent pas comme nous. A condition bien sûr d'appliquer à nous-mêmes ces limitations et ces imperfections !

 

Plan du site