Le Vivant.Ses lois physiques.Lois métaphysiques.Nouveaux regards.Liens et références.
Qui je suis
Que savons-nous du Vivant ?
Tilleulc.JPG

Lois physiques de la vie

 

Comment la vie devient compatible avec les lois de la physique

et où sont les limites de la connaissance rationnelle

Quand on observe un être vivant, on a l’impression qu’il cherche à atteindre un but : c’est un événement futur attendu qui détermine son comportement. Il est capable non seulement de se comporter par rapport à une finalité, mais aussi d'élaborer des buts et de changer de finalités, de projets ou d’intentions. On parle d’autonomie ou de téléologie.

Ces considérations sont évidentes dans le domaine de la biologie. Elles sont implicitement admises dans notre code pénal et dans la devise de la république mais... elles sont incompatibles avec l’objectivité scientifique !

Nous allons cependant tenter de comprendre comment les fondements du vivant sont solidement enracinées dans les lois générales de la physique après reformulation et généralisation.

Nous verrons également apparaître les limites indépassables de la connaissance rationnelle basée sur la logique binaire du tiers exclu, limites au-delà desquelles on entre dans une zone aveugle pour la science actuelle.

Comment reconnaît-on qu’un ensemble est vivant ?

Avant d’aborder ce que la science peut dire du Vivant, précisons bien ce que chacun d’entre nous en pense. Les mécanismes de base présentés ci-après ne peuvent vous être de quelque utilité et amener à changer votre regard, que si vous savez bien par rapport à quoi changer, et pourquoi. Ceci sera plus clair après avoir compris les mécanismes que le vivant utilise pour connaître. En effet nous sommes des vivants et nous utilisons donc les mêmes mécanismes pour nous interroger sur le vivant que ceux que nous étudions. Nous sommes à la fois à  l’extérieur et à l’intérieur de notre réflexion : paradoxe !

 

Il n’y a pas de recette pour cet exercice d’auto-observation. Posons-nous simplement une série de questions :

 

Quel est le contraire de « Vivant » ?

Mort ? Inerte ?

 

Quels critères je me donne pour décider qu’un objet ou une collection d’objets est un vivant ?

Capacité d’évolution, de mouvement ? Comportement imprévisible ? Aptitude à l’adaptation à son environnement ? Doué de conscience, d’une âme ?

 

Y a-t'il une frontière entre Vivant et Non vivant ?

Plan du site

Mise à jour le 10/01/2010